Vainqueurs avec notre LUND 1650 Rebel XS !


Nous venons de remporter le Championnat de France 2017.

Père et fils, quand un rêve devient réalité, que devrions-nous espérer de plus?

En quoi consiste le championnat de France?

Le championnat Pro-Elite est basé sur une série de 6 tournois nationaux sur une variété de lacs et rivières de France où les 20 meilleurs pêcheurs français sont en compétition les uns contre les autres. Chaque tournoi consiste en 2 jours de pêche et récompense la longueur cumulée des 6 plus longs poissons parmi les brochets, sandres, perches, blackbass et silure en no-kill.

(En parallèle, il y a aussi un championnat Challenger par région pour sélectionner les équipes qui monteront en section Pro-Elite).

 


Quel était notre parcours?

2017 était notre 5ème année de compétition et 2ème année dans la section Pro-Elite.

Au début, ça n’a pas été facile tous les jours car nous sommes partis de rien et étions livrés à nous-même. Père et fils, nous avons commencé ensemble, pratiqué, visionné des vidéos et lu des magazines et nous pêchions principalement le brochets sur les lacs alpins près de chez nous ou le bar pendant l’été.

Année après année, nous avons découvert de nouveaux biotopes, identifiant nos lacunes et avons entamé le long chemin pour compléter et nous familiariser à de nouvelles techniques de pêche comme le Powerfishing ou la Verticale avec plus ou moins de succès. Notre principal défi était la régularité, car nous avions souvent une bonne et une mauvaise manche au cours d’un week-end de compétition.

En 2015, nous avons remporté le championnat régional Sud-Est. À l’époque, il combinait encore les sections Pro-Elite et Challenger.

Cette année 2017, il semble que nous ayons finalement réussi à obtenir ce minimum de régularité et de capacité à tirer profit de diverses techniques, même si nous sommes toujours conscients qu’il reste encore de la marge.

Quels sont les faits marquants de cette année?

Sur le lac de “Monteynard” dans le Sud-Est, les conditions météorologiques ont été très venteuses pendant tout le week-end et c’était la première sortie avec notre bateau LUND qui s’est montré très stable et capable de naviguer efficacement à travers les vagues. Nous avons fait la différence et atteint le podium avec un quota de sandres et amélioré le quota avec quelques brochets.

Sur la rivière du “Lot” dans le Sud-Ouest, nous avons dû apporter et stocker beaucoup d’équipements sur le bateau pour pêcher la diversité des espèces. Nous avons vraiment manqué notre stratégie de pêche et cela a été une expérience assez traumatisante pour notre équipe qui a du faire une pause. Maintenant, avec le recul on peut dire que cela a été l’objet d’une remise en question qui a été déterminante pour le reste de notre année.

Sur la rivière de la Saône au nord-est, nous avons atteint le podium avec un quota de perches. Nous avons apprécié l’agilité de notre bateau pour pêcher les herbiers avec le moteur électrique.

Sur le lac du SE de Cantales dans le Sud-Ouest, nous avons finalement remporté le Championnat et fait la différence sur la pêche du brochet. La vitesse de notre bateau nous a aidés à nous déplacer rapidement à travers les différents spots du lac.


Et le bateau?

C’était la première année avec notre LUND que nous avons acquis en juin 2017. C’est un 1650 Rebel XS avec une motorisation Mercury 100cv.

Outre sa réputation de qualité, nous avions choisi ce bateau car nous pensons qu’il s’agit du meilleur compromis entre vitesse et agilité pour nous aider à rivaliser sur la diversité des biotopes français.

La vitesse est importante pour naviguer à travers les grands lacs français et atteindre les lieux de pêche rapidement. De toute évidence, le profil en V profond de la coque IPS était un facteur clé pour naviguer en toute sécurité à travers les vagues.

L’agilité est nécessaire pour pêcher les rives en Powerfishing, mais aussi en Verticale avec le moteur électrique par temps venté. La taille appropriée du bateau fourni cette agilité tout en laissant assez d’espace pour pêcher confortablement et stocker l’équipement.

Un dernier critère était la largeur et le poids raisonnables du bateau sur la remorque, le rendant facile à garer à la maison ou à conduire sur la route pour atteindre les différents endroits reculés de pêche avec notre voiture.

Après 6 mois d’utilisation, nous sommes plus que convaincus que nous avons pris la bonne décision et toujours aussi heureux chaque fois que nous sautons sur notre LUND pour commencer une nouvelle session de pêche.

Nous en sommes d’autant plus heureux depuis qu’il nous a permis d’être champions!